Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Conférence-débats sur la santé sexuelle des jeunes à l’ULSHB

Conférence-débats sur la santé sexuelle des jeunes à l’ULSHB

L’amphi  II de la FAST a servi de cadre, le lundi 29 avril 2009, à la tenue d’une conférence...

La Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage

La Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage

                                                                               La Faculté des...

U L S H B : Organes et fonctionnement

U L S H B : Organes et fonctionnement

1.  Statut : L’ Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako (ULSHB) est créée par...

Atelier d’échanges sur la gouvernance de l’ULSHB

Atelier d’échanges sur la gouvernance de l’ULSHB

Le mercredi, 10 avril 2013, s’est tenu, dans la salle de réunion du Rectorat de l’Université...

Remise de diplômes à l'IUT

Remise de diplômes à l'IUT

 Licence Professionnelle Numérisation de l’IUT : la 1ère Promotion sur le marché de l’emploiLe...

ULSHB: Atelier préparatoire de la rentrée 2013-2014

ULSHB: Atelier préparatoire de la rentrée 2013-2014

Dans le cadre des préparatifs de la rentrée universitaire 2013-2014, l’Université des Lettres...

Le Recteur de l’ULSHB reçu par l’Ambassadeur de Chine au Mali

Le Recteur de l’ULSHB reçu par l’Ambassadeur de Chine au Mali

De g. à d.: Le Recteur de l'ULSHB, Pr Macki SAMAKE et l'Ambassadeur de Chine, SEM Cao...

La communauté universitaire malienne en deuil

La communauté universitaire malienne en deuil

La communauté universitaire malienne en deuil, suite au décès du Professeur Mohamed Larabi...

Visite du Recteur de l’Université d’Education de Winneba (Ghana) à l’ULSHB

Visite du Recteur de l’Université d’Education de Winneba (Ghana) à l’ULSHB

De gauche à droite : Pr Macki SAMAKE, Recteur de l'ULSHB (Mali), SEM Donald Adabere ADABERE,...

Don de livres à l'ULSHB

  Le Corps de la Paix fait don de livres anglais à l’ULSHB La salle de conférences de la...

COLLOQUE INTERNATIONAL DE BAMAKO 2021

 

« Reconfigurations maliennes et situations ouest-africaines : cohésions, territoires et développement », tel est le thème central du colloque international organisé du 1er au 3 novembre 2021 par le Laboratoire Mixte International MaCoTer à Bamako en partenariat avec  les universités des Lettres et des Sciences Humaines, des Sciences Politiques et Juridiques, des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut des Mondes Africains (IMAF), le CESSMA, le PASAS, l’Institut Convergences Migrations.

 

 

Programmé presque trente ans après la transition démocratique, ce colloque sur les configurations maliennes est le fruit d’un partenariat scientifique qui s’est concrétisé à travers la création en 2016 du Laboratoire Mixte International MaCoTer. Le colloque de Bamako 2021qui se veut prospectif pour le Mali et ses voisins confrontés aux mêmes questions de gouvernance, de politiques néolibérales, de justices sociales, d’éducation, de prérequis sécuritaires, est un moment de réflexion et de réflexivité  sur les raisons pour lesquelles le Mali s’abîme dans un conflit fratricide et comment il se configure. Ainsi, ce colloque entend capitaliser les savoirs, pour ce faire, des interventions tant sur le Mali que sur d’autres pays de la sous-région sont  attendues.

 

Penser la sortie de crise selon les initiateurs du colloque, c’est aborder la résilience  d’une société tout entière, le « développement » et l’environnement de la crise : les politiques  publiques extraverties, les Etats faibles, le flottement des normes, l’éthique des services publics, l’état de droit. C’est aussi s’interroger sur la notion de crise  elle-même, tantôt transitoire, brusque et intense, tantôt quasi permanente et durable, comme si les changements structurels ne parvenaient jamais à se réaliser.

 

Le colloque s’inscrit ainsi dans les bilans en  cours des démocraties africaines et du récit national que chacune d’elles prétend incarner. Si tout n’est pas à rejeter et que d’autres analyses doivent pondérer  une vision parfois  trop caricaturale, les attentes et les frustrations  auxquelles  ces trente dernières années de pluralisme politique ont donné lieu, éclaire en partie la violence de la crise que traverse le Mali et ses voisins : conflictualité, sécessionnisme et intégration nationale ; enjeux de terre, de terroir ; cohésion  sociale, identité et récit national ; migration, circulation et exode ; éthique et développement…Toutes ces questions seront abordées autour de quatre axes  scientifiques :

 

Axe 1 : Recomposition des territoires, mobilités, migrations et retours ;

 

Axe 2 :   Cohésions sociales : prescriptions religieuses, suppléances et économie morale du développement ;

 

Axe 3 : Terroirs d’identités et médiation culturelle ;

 

Axe 4 : Conflits locaux, conflits globaux : les logiques politiques et territoriales de la conflictualité.

Le colloque regroupera trois jours durant à l’Hôtel Radisson BLU, d’éminents chercheurs venus d’Afrique, et  d’Europe.

 

Informations supplémentaires