Navigation de recherche

Navigation

Recherche

Conférence-débats sur la santé sexuelle des jeunes à l’ULSHB

Conférence-débats sur la santé sexuelle des jeunes à l’ULSHB

L’amphi  II de la FAST a servi de cadre, le lundi 29 avril 2009, à la tenue d’une conférence...

La Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage

La Faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage

                                                                               La Faculté des...

U L S H B : Organes et fonctionnement

U L S H B : Organes et fonctionnement

1.  Statut : L’ Université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako (ULSHB) est créée par...

Atelier d’échanges sur la gouvernance de l’ULSHB

Atelier d’échanges sur la gouvernance de l’ULSHB

Le mercredi, 10 avril 2013, s’est tenu, dans la salle de réunion du Rectorat de l’Université...

Remise de diplômes à l'IUT

Remise de diplômes à l'IUT

 Licence Professionnelle Numérisation de l’IUT : la 1ère Promotion sur le marché de l’emploiLe...

ULSHB: Atelier préparatoire de la rentrée 2013-2014

ULSHB: Atelier préparatoire de la rentrée 2013-2014

Dans le cadre des préparatifs de la rentrée universitaire 2013-2014, l’Université des Lettres...

Le Recteur de l’ULSHB reçu par l’Ambassadeur de Chine au Mali

Le Recteur de l’ULSHB reçu par l’Ambassadeur de Chine au Mali

De g. à d.: Le Recteur de l'ULSHB, Pr Macki SAMAKE et l'Ambassadeur de Chine, SEM Cao...

La communauté universitaire malienne en deuil

La communauté universitaire malienne en deuil

La communauté universitaire malienne en deuil, suite au décès du Professeur Mohamed Larabi...

Visite du Recteur de l’Université d’Education de Winneba (Ghana) à l’ULSHB

Visite du Recteur de l’Université d’Education de Winneba (Ghana) à l’ULSHB

De gauche à droite : Pr Macki SAMAKE, Recteur de l'ULSHB (Mali), SEM Donald Adabere ADABERE,...

Don de livres à l'ULSHB

  Le Corps de la Paix fait don de livres anglais à l’ULSHB La salle de conférences de la...

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

L’université des Lettres et des Sciences Humaines de Bamako (ULSHB), en partenariat avec l’Ambassade de la République de Turquie au Mali, a organisé une conférence débat sur la langue turque le mercredi 23 février 2022 à partir de 10 heures dans l’amphithéâtre des 500 places de l’université à Kabala.

 

Côté turc on pouvait noter la présence de Son Excellence Monsieur  Murat Mustafa ONART, ambassadeur de Turquie au Mali, Farouk BOZKOYUN, conseiller à l’éducation à l’ambassade assistés de deux autres de leurs collaborateurs.

 

 

L’université était représentée naturellement par le Professeur Idrissa Soïba TRAORE, recteur, Mohamed MINKAILOU, doyen de la Faculté des Lettres des Langues  et des Sciences du Langage  ainsi que de nombreux autres collaborateurs. A l’occasion, les étudiants de la faculté avaient fait le plein de l’amphithéâtre des 500 places.

 

D’entrée de jeu, le Doyen de la faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage, s’est réjoui de la tenue de cette conférence reportée plusieurs fois à cause de la COVID 19 et des arrêts des cours. Tout en remerciant Son Excellence et ses proches collaborateurs pour leur disponibilité constante, monsieur MINKAILOU a placé la conférence dans son vrai contexte. Selon lui, cette conférence est la suite des démarches entreprises par sa faculté auprès de l’ambassade turque depuis un an pour analyser objectivement un cadre partenarial entre les deux structures afin d’inscrire l’apprentissage de la langue turque les programmes d’enseignement de la faculté. Une question examinée auparavant par le conseil des professeurs.

 

L’objectif principal de la conférence selon les deux parties (université et ambassade) est d’informer les étudiants et l’administration universitaire sur la langue  et la culture turques.

 

Prenant à son tour la parole, le recteur a vivement remercié la partie tuque pour ce partenariat sincère et fructueux à l’avenir avec sa structure universitaire. Il a ainsi suggéré que les dix meilleurs étudiants en langue turque soient retenus pour une formation afin d’aboutir à une immersion et aussi sélection quelques-uns pour accélérer le processus de formation.

 

Dans son intervention, l’ambassadeur turc au Mali a fait remarquer que l’introduction de la langue turque dans les programmes d’enseignement de la faculté des Lettres, des  Langues et des Sciences du Langage est d’une importance capitale dans la mesure où  son pays, la Turquie est fortement représenté  diplomatiquement et économiquement au Mali. Il a aussi signalé que la langue est très facile à apprendre car contrairement aux autres langues, elle ne connaît pas de genre masculin et  féminin et que l’apprentissage se fait par ajout de suffixes. Pour plus de précision, le conseiller à l’éducation de l’ambassade, monsieur FARUK a fait quelques démonstrations devant les étudiants avant d’ajouter que les écoles turques au Mali abritent 3.500 élèves.

 

Selon lui, malgré sa facilité, la langue turque, comme toute autre langue, demande des efforts pour son apprentissage. Dans la pratique, la langue turque comporte six à sept temps  dont les plus importants sont le Présent, le Passé composé et le Futur. Il a par ailleurs ajouté que des bourses d’étude sont accordées aux étudiants dans les universités publiques turques pour les masters et les doctorats.

 

Au chapitre des réactions, il faut  noter celle du doyen MINKAILOU qui a noté que les formations proposées par  la partie turque intéressent également les enseignants. Quant à Adama SANOGO, il a voulu savoir l’enseignement de la langue turque à la faculté des Lettres, des Langues et des Sciences du Langage  s’intéresse seulement aux étudiants de de la Licence1 .Nana BAH a, elle souligné le cas des clubs d’excellence qui ont besoins de formation aussi en langue et en culture turques. Moussa KONE a posé une question concernant les avantages de l’enseignement de la langue turque dans le contexte économique et géopolitique actuel.

 

En réponse à ces différentes préoccupations, le chargé d’éducation dira que la réception des dossiers de candidature aux bourses d’études pour cette  année est clause et les avantages de l’enseignement de la langue turque au Mali sont immenses dans la mesure où l’étoile turque brille bien sur les plans politique et économique. Il y a trois écoles turques à Bamako. Selon lui, tous les contours seront examinés pour mener ce projet.

 

Pour les étudiants désireux d’apprendre la langue turque, des formulaires à remplir leur ont été remis à l’occasion.

 

 

Informations supplémentaires